INNOV'ILEX

Le chêne vert est une ressource forestière importante de plus de 500 000 hectares dans le sud de la France et susceptible de s’étendre dans d’autres régions. Sa productivité est très variable selon les stations, mais il peut atteindre des formats intéressants dans les situations favorables. Son bois est non seulement un excellent bois de chauffage, mais il possède aussi des propriétés mécaniques et esthétiques intéressantes.

Le projet vise à proposer une sylviculture durable et de qualité de cette essence qui réponde aux constats actuels de menaces climatiques, de croissances stagnantes dans des taillis fermés, et de potentialités bois d'œuvre non valorisées. La valorisation et l’extension des expériences de sylviculture du chêne vert permettront ainsi de proposer des pratiques innovantes pour tous les massifs forestiers.

Durée du projet : Nov 2017 – Juin 2021

 

Territoire du projet : Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur , Corse

 

Actions développées au sein du projet :

 

Axe 1 : Analyse des contextes stationnels, climatiques et biologiques des peuplements de chênes verts dans les trois régions d'étude

 

  •   Caractérisation des stations à chêne vert (1.1)

L'interprétation des données IGN-IFN a été complétée par des relevés de terrain en Occitanie et Provence Alpes Côte d'Azur pour fournir une typologie des stations forestières à chêne vert.

                                 --> Rapport et versions définitives en cours de finalisation

Cette typologie est spécifique pour les stations méditerranéennes continentales, et vient compléter celle réalisée en Corse en 2010.

 

  •   Liens stations / productions (1.2)

Des sections transversales (plus de 400 "rondelles") de chêne vert ont été analysées par l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie marine et continentale (I.M.B.E.). Prélevées sur les principales stations identifiées, elles ont permis d'évaluer la productivité des peuplements au regard des âges et des contextes de gestion respectifs. Ces données servent également à caractériser plus finement la fertilité des différentes stations sur le continent comme en Corse.

                                  --> Rapport de l'action en cours de finalisation

 

  • Vigilance climatique pour le chêne vert (1.3)

Bioclimsol, l'outil numérique de terrain élaboré par le CNPF-IDF, a pour objectif d'appuyer l'aide au diagnostic et à la décision des gestionnaires forestiers en intégrant l'évolution du climat, et de produire des cartes de vigilance climatique.

Les relevés effectués sur 130 placettes réparties sur les 3 régions d’étude vont permettre le développement de l'application pour le chêne vert, ces résultats étant indispensables pour conforter les recommandations de gestion sylvicole qui seront produites.

                      --> Rapport de l'action en cours de finalisation


Axe 2 : Élaboration de nouvelles recommandations sylvicoles du chêne vert adaptées au changement climatique

 

  •   Synthèse des expérimentations sécheresse et éclaircie (2.1)

Le CEFE-CNRS dispose d’un site expérimental à Puéchabon (34) sur lequel il conduit depuis 2003 une expérience croisée d’éclaircie et de réduction des précipitations sur un taillis de chêne vert. Ce suivi du fonctionnement de l’écosystème et des arbres sous deux régimes de précipitation différents est l’un des plus anciens au monde de ce type et apporte des informations cruciales sur la réponse des forêts de chêne vert à l’augmentation de la sécheresse sur le moyen-terme.

Les données ont été complétées et analysées dans le cadre du projet pour quantifier l’effet de la gestion par éclaircie sur le bilan d’eau et de carbone de l’écosystème sous le régime de précipitation actuel et sous un régime plus sec simulant les changements climatiques à venir.

                --> Article de synthèse publié dans la revue Forêt Méditerranéenne (http://www.foret-mediterraneenne.org/fr/publications/revue-foret-mediterraneenne/id-4290-t-xxxix-n-3-2018-la-revue-foret-mediterraneenne)

                --> Articles scientifiques publiés (en anglais):

Cabon A, Mouillot F, Lempereur M, Ourcival JM, Simioni G, Limousin JM (2018) Thinning increases tree growth by delaying drought-induced growth cessation in a Mediterranean evergreen oak coppice. Forest Ecology and Management, 409: 333-342, doi: 10.1016/j.foreco.2017.11.030

Gavinet J, Ourcival JM, Limousin JM (2019) Rainfall exclusion and thinning can alter the relationships between forest functioning and drought. New Phytologist, 223: 1267-1279, doi: 10.1111/nph.15860

Gavinet J, Ourcival JM, Gauzere J, Garcia de Jalon L, Limousin JM (2020) Drought mitigation by thinning: benefits from the stem to the stand along 15 years of experimental rainfall exclusion in a holm oak coppice. Forest Ecology and Management, 473, 118266, https://doi.org/10.1016/j.foreco.2020.118266

 

  •   Rédaction de recommandations sylvicoles (2.2)

En synthèse des travaux des actions de l’axe 1 et de l’axe 2, un guide de recommandations sylvicoles a été rédigé. Il présente les principaux enseignements du projet, les enjeux autour de la gestion des peuplements de chêne vert, une analyse des réponses qu’apportent différents traitements sylvicoles à ces enjeux, et enfin des fiches de synthèse d’itinéraires techniques.

Le guide est téléchargable en bas de cette page.

Ou disponible en version papier auprès d'un des trois CRPF : Corse, Occitanie, PACA.

 

  •   Étude des séquestrations carbone selon les itinéraires (2.3)

Les principaux impacts des traitements sylvicoles sur le cycle du carbone forestier ont été décrits dans les recommandations sylvicoles (action 2.2). Des analyses ultérieures des sections transversales prélevées pour l’action 1.2 pourront venir compléter et préciser les gains carbone en termes de séquestration et de stockage pour différents itinéraires.

 

  •   Réalisation de placettes sylvicoles pilotes (2.4) et analyse technico-économique des différentes conditions d'interventions (2.5)

12 placettes réparties dans les trois régions sont en cours de réalisation pour tester les itinéraires sylvicoles recommandés et analyser les faisabilité technico-économiques.

Plus largement, tout candidat à la mise en œuvre de ces nouvelles pratiques de gestion des taillis de chêne vert peut se faire connaître auprès du CRPF pour envisager conseils et aides technique aux chantiers.

                      --> Synthèse des chantiers pilotes en cours de finalisation

Axe 3 : Promotion de la sylviculture d'amélioration du chêne vert

Des diagnostics individuels ont été réalisés auprès de propriétaires forestiers vis-à-vis de la potentialité des peuplements. Des études locales ont aussi précisé les enjeux sur des massifs particuliers.

Un séminaire de restitution de l’ensemble du projet a été organisé le 3 juin 2021 (documentation et compte-rendu en cours de finalisation).

Deux sessions de restitution technique sur le terrain ont été organisées : le 4 juin dans le Gard et les 15-16 juin en Corse.

 

  •   Informations générales sur le projet                                              

           --> les comptes-redus des comités sont disponible sur demande auprès du coordinateur du projet

Coordinateur du projet : Raphaël Bec : 04 67 41 68 16 – raphael.bec@cnpf.fr

 

  •   Les partenaires du projet

logos (jpg - 44 Ko)

À télécharger :